Lectures d'Amérique…

Indian Roads de David Treuer

Publicités

Le titre original du livre est Rez Life,  « Rez » étant le diminutif de « Reservation ». Dans un récit tantôt documentaire tantôt intimiste, David Treuer, originaire de la tribu des Obijwe, nous offre une plongée dans la vie des réserves indiennes.

David Treuer est romancier et il n’avait pas prévu d’écrire un livre documentaire. Mais la couverture médiatique désastreuse et simpliste d’une tuerie perpétré par un jeune amérindien (Red Lake shooting en 2005) dans une école dans laquelle il avait travaillé le décida à écrire un livre sur la vie dans les réserves. Le destin de l’amérindien moderne devait-il forcément s’inscrire dans la tragédie ? Il a fallu sept ans à l’auteur pour écrire ce livre, sept années durant lesquelles il avoue avoir beaucoup appris.

Treuer a grandi sur la réserve de Leech Lake dans le Minnesota. Ce lieu est  au centre du livre mais la perspective de l’auteur est géographiquement beaucoup plus large.

Chaque chapitre est précédé par la photo d’un proche, d’un ami ou d’une personnalité  et chaque histoire personnelle est aussi prétexte à évoquer la situation historique, sociale et juridique des nombreuses réserves  présentes sur le territoire américain, sachant qu’il en existe plus de 300. Loin des stéréotypes, chaque histoire est complexe et nous éclaire sur la situation actuelle des amérindiens.

David Treuer relevant un piège à castor dans la réserve de Leech Lake dans le Minnesota en compagnie de ses neveux. Crédit photo : Dan Koeck pour le New York Times

Mêlant passé et présent, Treuer nous fait remonter le temps depuis les premiers contacts avec les colons, les guerres et la politique des traités. Il développe particulièrement les thèmes de la souveraineté, la pêche, les droits résultant des traités, le système judiciaire tribal, l’éducation, les langues et l’assimilation. Sans tabou, il n’élude pas les problèmes liés à l’alcool et au trafic de drogue et nous explique  pourquoi les réserves indiennes possèdent des casinos.

Son chapitre concernant la famille est particulièrement intéressant. Compte tenu de toutes les épreuves que les populations indiennes ont eu à traverser et traversent encore, l’auteur reconnaît lui-même que la persistance d’un esprit de communauté relève vraiment du miracle. Il se réjouit du renouveau des langues amérindiennes, seules à même de cimenter les membres des tribus autour d’une même culture.

En bref, Indian Roads est un livre foisonnant d’informations et touchant à la fois.

Comme je le mentionnais au début du billet, David Treuer est également l’auteur de 4 romans de « native American fiction », publiés chez Albin Michel, collection Terres d’Amérique :

Little (1998)
Comme un frère (2001)
Le Manuscrit du Dr Appelle (2007)
Et la vie nous emportera (2016)

J’ai commencé à lire le Manuscrit du Dr Appelle qui comme Indian Roads, mêle aussi passé et présent !

Bonne(s) lecture(s) !

 

Enregistrer

Publicités

Publicités