Madison Square Park, d’Abha Dawesar

De prime abord, l’intrigue du roman paraît assez simple et déjà vue : Uma et Thomas, la trentaine vivent ensemble au cœur de Manhattan et ils s’aiment. Originaire d’Inde, Uma n’a toujours pas dit à ses parents qu’elle vivait depuis plusieurs années avec un américain et voilà qu’elle tombe enceinte.

Subitement, les deux futurs parents sont alors confrontés  à leur condition d’adulte et  à leur filiation.

Thomas, qui monte une pièce avec ses amis, prend un job sérieux. Uma ne parvient toujours pas à avouer sa relation avec Thomas à ses parents et encore moins sa grossesse.

Il faut dire que ses parents ne sont pas seulement attachés à leurs traditions culturelles (ils ont déjà tenté de lui arranger un mariage) mais ils sont surtout terriblement dominateurs et manipulateurs envers leur fille unique.

Se rajoute à cela des complications génétiques qui vont pousser Thomas et Uma à replonger dans leurs histoires familiales respectives.

Abha Dawesar. (Source : éditions Héloïse d'Ormesson)
Abha Dawesar

Notons que Abha Dawesar a écrit à  la première personne pour le personnage d’Uma mais qu’elle nous donne également le point de vue de Thomas, à la troisième personne cette fois. Si elle nous fait traverser la tempête avec eux, elle ne nous assure pas d’un dénouement évident et c’est ce que j’ai aimé dans ce roman. Abha Dawesar traite ainsi avec originalité le thème du choc des cultures dans le couple.

En bref : voici une lecture rapide, agréable et new yorkaise que je vous conseille.

Encore une auteure américaine découverte au Festival America de 2016 !

 

 

Enregistrer

Publicités