FOOD COOP, le film

Le réalisateur de Food Coop, Tom Boothe, est un américain qui vit à Paris. C’est en rendant visite à un ami à Brooklyn qu’il découvre Park Slope Food Coop, supermarché coopératif ET participatif. Conquis par un concept qui fonctionne avec succès depuis 1973 et qui compte 17 000 coopérateurs, il décide  d’une part de lancer un projet similaire à Paris (Il s’agit de La Louve, qui va bientôt ouvrir ses portes dans le 18ième) et d’autre part de réaliser un documentaire sur Food Coop.

C’est parce qu’il avait cet ambitieux projet parisien que les coopérateurs de Food Coop lui ont laissé si librement filmer la vie quotidienne du magasin.

Alors ? Comment fonctionne la « Co-op » (comme l’appellent ses membres américains, en détachant bien les deux « o ») ?

Les coopérateurs sont tous ensemble propriétaires du magasin et tous participent à son fonctionnement. Chaque mois, chacun doit assurer un service de 2h45 : à la caisse, à l’empaquetage, à la réception des livraisons tôt le matin, à l’administration, à l’entretien, au compostage, à la garderie etc.

Le résultat : des produits de grande qualité, privilégiant le local, beaucoup de frais, à un prix inférieur de 20 à 40% aux prix habituels et dans un quartier où il est impossible de trouver l’équivalent en matière de choix et de fraîcheur.

16 000 personnes pour faire tourner un supermarché florissant ? Si elle nous fait partager le grand enthousiasme des coopérateur, la caméra de Tom Boothe est aussi là pour nous faire comprendre que la grande performance du système est due à une organisation redoutable et à une adhésion forte aux principes de la coopérative. Tout se passe pourtant dans la convivialité.

L’intérêt du film est qu’il n’oublie pas non plus de rendre compte des débats internes et des choses qui fâchent. Par exemple : faut-il conserver ou non la possibilité d’utiliser les sacs plastiques au rayon frais ? Que se passe-t-il si un coopérateur ne remplit pas ses obligations ?

L’interview de deux fondateurs de la première heure est très intéressante de ce point de vue-là. J’ai également beaucoup apprécié la séquence d’un des coordinateurs, dont le défi personnel est de faire en sorte que toutes les tâches soient faites correctement, en temps et en heure mais toujours dans la bonne humeur et sans avoir à aboyer des ordres.

food coop.jpg
Joe Holz, l’un des 10 fondateurs de Food Coop en 1973

Intéressés ? Courez voir le film et renseignez-vous, un supermarché coopératif est peut-être en train de se monter près de chez vous : 18 projets sont actuellement en cours en France, en Belgique et en Espagne.

A Bordeaux, Supercoop est actuellement en pleine campagne de financement participatif (deadline le 5 décembre) alors venez vite jeter un œil au projet :

https://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/supercoop-le-supermarche-girondin-de-demain

Nos avis sur les sorties et la culture à Bordeaux | Le gavé Blog

 

 

 

 

 

 

Publicités