Enquête : comment lisez-vous ?

Livre papier ou livre électronique ? Livre de poche à glisser dans le sac ? Vieux bouquins et premières éditions ? Beaux livres ? Quelle importance accordez-vous à la couverture d’un livre ? Flânez-vous chez les bouquinistes ? Avez-vous une librairie attitrée ? Empruntez-vous des livres à la bibliothèque ? Quelle importance attachez-vous aux conseils des libraires, des bibliothécaires, des amis, des critiques, des blogs…

Vous être nombreux à faire un tour sur le blog mais peu à laisser vos commentaires. J’espère que vous prendrez deux petites secondes pour répondre à quelques-unes de ces questions.

Pour ma part, voici comment je lis :

Entre deux et trois livres par semaine, tout dépend de leur épaisseur et de mon enthousiasme. Il ne s’agit pas toujours de littérature américaine même si je ne parle que de ces lectures-là.

Mes achats sont souvent consécutifs à une bonne critique entendue à la radio et je me laisse beaucoup guider par les conseils de mes proches, ceux des libraires ou ceux des bibliothécaires. Je suis rarement déçue.

Je ne lis que le soir sauf en vacances, sur une chaise longue ou dans un hamac.

J’apprécie beaucoup les livres électroniques car j’aime lire dans le noir (dans mon lit ou à l’extérieur, l’été). La combinaison livre électronique +  V.O. me permet aussi de gagner quelques euros sur le prix. Le seul hic, c’est qu’on ne peut pas encore prêter les e-books facilement et qu’on ne peut pas les exposer dans sa bibliothèque.  Ma maison ressemble  à une demeure d’analphabète car j’aime faire tourner les livres et je ne les garde pas.

Je continue néanmoins à lire de vrais livres en papier avec plaisir. Pour les emprunts, j’ai ma carte de  bibli. Pour les achats, le site des librairies atlantiques  permet  de voir d’un seul coup d’œil dans quelle librairie indépendante le livre convoité est en stock et de le réserver ou de le commander. Une fois dans la boutique, j’aime lire les petites notes griffonnées par les libraires sur leurs livres coups de cœur.

Quand un livre me plaît particulièrement, j’aime bien en posséder une première édition (cf. The Water is Wide de Pat Conroy).

Pour les enfants, l’excellente librairie Au Petit Chaperon Rouge, située avenue Thiers à Bordeaux, est notre Q.G. lorsqu’il s’agit de trouver le livre idéal.

J’ai bien trop parlé de moi et j’attends vos réponses avec impatience. Pour poster un commentaire sur mon blog, il n’est pas nécessaire de laisser son adresse e-mail. C’est vraiment très rapide ! Ceux que je connais personnellement n’auront pas d’excuses valables.

 

Publicités