Lectures d'Amérique...

Incidents dans la vie d’une jeune esclave, d’Harriet Jacobs

Publicités

Le titre original, Incidents in the Life of a Slave Woman, précisait : Written by Herself. C’est de son vivant qu’Harriet Jacobs (1813-1897) a souhaité témoigner de sa vie d’esclave.

Son récit est autobiographique mais l’auteur a changé tous les noms, y compris le sien, puisqu’elle y devient Linda. Le style est très factuel, avec parfois quelques petites touches d’ironie.

C’est l’histoire d’une famille d’esclaves qui, sur plusieurs générations, n’a eu de cesse d’accéder à la liberté. Mais l’affranchissement ou le changement de propriétaire, quelque soit la somme d’argent proposée, dépend du bon vouloir des maîtres.

Harriet Jacobs insiste sur le sort particulier des femmes esclaves. Dès leur puberté, elles sont non seulement soumises aux traitements inhumains infligés par le système mais doivent en plus subir le harcèlement et les agressions sexuelles de leur maître ou de leur contremaître. Il n’est pas rare que ces femmes aient plusieurs enfants du maître, soit autant d’esclaves supplémentaires pour lui, dont il disposera et qu’il pourra vendre plus tard, au mépris des sentiments de la mère.

Linda veut sa liberté et celle de ses enfants. Son père était un homme libre. Sa grand-mère a été affranchie. Mais son maître, décidé coûte que coûte à briser cette esclave, refuse qu’elle soit rachetée, peu importe le prix. Idem pour ses enfants.

Le livre dénonce la cruauté et l’hypocrisie de l’esclavage ainsi que la perversité de la majorité des détenteurs d’esclave. Linda (Harriet) et ses enfants finiront pourtant par gagner leur liberté, non sans traverser de multiples épreuves. Harriet Jacobs a ensuite activement milité contre l’esclavage et contre la ségrégation.

Une récompense de 100 $ était promise à qui permettrait la capture de l’esclave en fuite

Incidents dans la vie d’une jeune esclave est un livre touchant et facile à lire que je vous conseille. Bonne lecture !

 

 

 

 

 

Publicités