Immersion chez les Navajos avec Les polars ethniques de Tony Hillerman

Si vous ne le connaissez pas encore, vous aimerez ce grand auteur américain pour la sagesse de ses personnages et pour la patience avec laquelle il déroule ses intrigues en territoire indien, dans la poussière rouge soulevée par le vent des hauts-plateaux et des mesas. On s’y croit !

four corners.png

Tony Hillerman, dont les romans ont l’efficacité des policiers classiques avec pour bonus une plongée dans la culture navajo, est l’inventeur du polar amérindien. Né en 1925, il a grandi en Oklahoma, dans le comté de Pottawatomie. Fils d’un fermier également commerçant, il a fréquenté les mêmes écoles que les amérindiens Pottawatomies. Après avoir combattu lors de la deuxième guerre mondiale, il fut longtemps journaliste avant d’enseigner le journalisme et de commencer a écrire des romans. Il s’est éteint en 2008.

tony.jpg

Publié en 1970, La Voie de l’ennemi est le premier roman policier de Tony Hillerman ayant pour cadre la police tribale navajo et les grands espaces de la région dite des Fours Corners car se trouvant à la limite de quatre États (Nouveau Mexique, Arizona, Utah et Colorado). Le personnage principal aurait dû être l’anthropologue Bergen McKee mais l’éditeur lui conseilla de développer davantage celui du lieutenant de la police tribale Navajo Joe Leaphorn. De son propre aveu, Tony Hillerman se sentait assez proche de ce personnage, pragmatique et grincheux. Et ce fut le début d’une longue série consacrée aux enquêtes de la police tribale, d’abord avec le lieutenant Joe Leaphorn puis ensuite avec le jeune Sergent Jim Chee. Les développements sur la culture Navajo sont très documentés, on s’y perd parfois mais les traducteurs ne nous ont pas abandonnés et ont ajouté des glossaires et des cartes dans certaines éditions.

Si Tony Hillerman vous a conquis, vous êtes tombés sur un filon : le cycle sur la police tribale navajo compte 18 titres tous traduits en français chez Rivages/noir auxquels s’ajoutent les mémoires de l’auteur, un recueil de nouvelles, un conte et encore trois autres romans, le tout disponible chez Rivages.

Les héros des romans policiers ont bien sûr une histoire qui se poursuit au fil des titres mais il n’est pas vraiment nécessaire de les lire dans l’ordre.

Et vous, quels sont vos auteurs de polars américains préférés ? Toutes vos idées de lecture sont bien sûr les bienvenues.

Publicités